Rester alerte et établir sa stratégie. Pour faire simple, nous pourrions nous limiter à ça pour expliquer l’importance de la veille. La veille est un élément essentiel de la stratégie des entreprises alors nous tenions à vous expliquer pourquoi c’est important et comment ça marche. On a réuni les meilleurs conseils afin de vous guider dans cet exercice stratégique incontournable. Bienvenue dans Les faiseurs décryptent : pourquoi c’est important de faire de la veille.


Sommaire

1. « Faire de la veille », ça veut dire quoi ?
2. Quels sont les différents types de veille ?
3. Une veille pour faire la diff’
4. Faire sa veille et comment se lancer ?


« Faire de la veille », ça veut dire quoi ?

Vous en faites peut-être déjà sans le savoir ! Vous êtes entrepreneurs et vous demandez à quoi sert l’exercice de la veille ? Rassurez-vous, cet article vous permettra de comprendre les tenants et aboutissants de la veille et comment elle peut correspondre mais également valoriser votre activité ou projet.

Regarder ce que font vos concurrents, vous tenir informés de ce qui se fait sur le marché, taper le nom de votre entreprise dans la barre de recherche afin de voir ce qui se dit sur votre société, ou rester au courant des dernières innovations… Ce sont sûrement des recherches que vous avez déjà tapées dans Google. Eh bien, c’est ça faire de la veille !

Mais dans quel but ? La veille sert à surveiller sa réputation en ligne, s’inspirer, à obtenir des retours clients ou encore à garder un œil sur votre image… Tout dépend de la veille que vous entreprenez et surtout de vos besoins.

Vous cherchez à puiser des inspirations ? Allez plutôt chercher des publications en ligne, des idées de contenus et des créations graphiques. A l’inverse, vous avez besoin de connaitre les évolutions de votre marché ? Réalisez une veille marketing et commerciale ou sectorielle ! Vous devez, dans un premier temps, identifier vos besoins afin de choisir une veille qui correspond à votre projet.


Quels sont les différents types de veille ?


• La veille stratégique

Surveiller n’est pas espionner ! Rassurez-vous, il ne s’agit pas d’espionnage industriel ! L’idée est simplement d’aller voir ce qui se fait ailleurs. La veille stratégique permet notamment de détecter des changements importants dans votre secteur, de pouvoir anticiper des tendances, des nouvelles technologies dans votre domaine. Vous pourrez aussi découvrir des fusions, des rachats ou repérer l’arrivée d’un nouveau concurrent ou de changements réglementaires et législatifs.

Quels bénéfices pour votre entreprise ?
Vous pourrez anticiper les risques, déceler des opportunités business, obtenir des données permettant la prise de décision.


• La veille concurrentielle

Non loin de la veille stratégique, la veille concurrentielle repose sur le fait de garder un œil sur les acteurs de son marché. En consultant les réseaux sociaux et différents canaux de communication de vos concurrents, vous serez ainsi informé de l’actualité des acteurs de votre marché (partenariats, projets, contenus…).

Quels bénéfices pour votre entreprise ?
Cette visibilité vous permet de connaitre la position et la stratégie d’une entreprise. Vous pourrez plus facilement vous positionner sur le marché soit en communiquant de manière différente ou, au contraire, similaire. Et comme disait le philosophe Francis Bacon : « Savoir, c’est pouvoir » !


• La veille sectorielle

L’objectif : comprendre son propre marché et ses évolutions. Une entreprise doit rester compétitive et surveiller les changements de son secteur. La veille sectorielle doit vous apporter ce que l’on appelle l’intelligence économique. Vous devrez surveiller les publications de différentes sources d’informations autour d’un même secteur : des sites web spécialisés, des magazines de référence, des sites d’actualités généralistes… Il faudra donc vous concentrer sur un seul domaine (logistique, e-commerce, transports, pharmacologie…) : le vôtre.

Quels bénéfices pour votre entreprise ?
Action, réaction ! Cette veille vous permettra de réagir vite, d’anticiper et d’adapter vos services ou vos produits.

Bon à savoir :
la veille sectorielle est un bon complément à la veille concurrentielle.

• La veille image et e-réputation

Et vous, quelle image renvoyez-vous en ligne ? Ce type de veille consiste à surveiller l’image de marque de son entreprise. Vous pouvez obtenir des avis clients afin d’ajuster votre service ou même d’innover. Cette veille permet aussi de surveiller ce qui est dit sur votre entreprise et de stopper tout « bad buzz » à temps.

Quels bénéfices pour votre entreprise ?
L’opportunité d’améliorer la satisfaction client et l’expérience client grâce aux retours sur vos services et produits. Vous pourrez aussi repérer des tendances et proposer des nouveautés à vos clients.


• La veille innovation et technologie

Vous gérez une startup ? Cette veille devrait vous plaire ! Cette veille consiste à rester à la pointe des nouvelles technologies. Non seulement vous resterez au courant des tendances et des changements pouvant impacter votre activité mais vous saurez quelles innovations vous offriront des opportunités stratégiques.

Quels bénéfices pour votre entreprise ? Vous pourrez améliorer vos solutions existantes, déposer des brevets à temps ou bénéficier d’une technologie adaptée à votre service ou projet.


Une veille pour faire la diff’

Faire de la veille c’est surveiller mais c’est aussi s’éveiller. C’est rechercher des informations, anticiper et comprendre les tendances. Ça veut dire être proactif et donc compétitif. La veille n’est pas une simple collecte d’informations pour en savoir toujours plus mais bien un outil de développement. Elle sert également à répondre à un besoin ou à une problématique donnée.

L’essentiel est de rester toujours alerte afin de ne rien rater mais de manière organisée. Inutile de se rendre fou avec d’innombrables notifications de toutes parts. Et, profitons-en, aujourd’hui de nombreux outils existent pour nous faciliter la tâche.


Faire sa veille et comment se lancer ?

Vous avez tout compris mais ne savez pas comment faire pour vous lancer ? Alors c’est parti ! Nous vous avons préparé une marche à suivre afin de bien vous organiser :

Étape 1 : Choisissez votre axe de veille en fonction de votre besoin et de vos intérêts. Vous pouvez identifier des hashtags ou des mots-clés. Attention toutefois à ne pas vous mettre la pression : vous ne pourrez pas tout suivre donc optimisez votre sélection.

Étape 2 : Sélectionnez vos sources ! Conservez dans vos favoris les sites web, les sites d’actualités, les réseaux sociaux, les comptes que vous souhaitez suivre et surveiller.

Étape 3 : Vous pouvez également utiliser des outils (la plupart sont gratuits), autrement appelé un agrégateur de sources pour tout retrouver au même endroit (Feedly, Twitter, Pocket, Google Alerts, Behance, Flipboard…).

Étape 4 : Gardez le rythme ! Réaliser une bonne veille est un travail sur le long terme et il doit être régulier. En effet, mieux vaut vous prévoir un petit temps quotidien afin de consulter les informations, voire une fois par semaine si vraiment vous n’avez pas beaucoup de temps.

Étape 5 : A vous de jouer ! Vous avez repéré quelque chose d’intéressant ? Saisissez l’opportunité et établissez une stratégie pour votre projet. Vous pouvez aussi repartager l’information et en faire profiter votre réseau. C’est aussi ça la veille : ça se partage !



Maintenant, c’est à vous !
S’il vous reste des questions, nous serons ravis d’y répondre… 👉 c'est par ici.

© photo par David Duchon Doris